Category Archive

Le Temps, 29.06.2016

Le Genevois Régis sort son premier album, entre rock et chanson Revenu de son passé punk, Régis chante en français des textes sombres évoquant la poésie romantique anglo-saxonne, dont il est un grand lecteur Comme tout le monde, Régis est passé par plusieurs phases. Ado, il aimait imiter le «moonwalk» de Michael Jackson. Mais son premier gros coup de foudre … suite

Le Courrier, 24.06.2016

Avec Régis, on penche pour la figure du poète maudit, du dandy noctambule asphalté, ses tourments susurrés entre scotch et volutes de fumée. Sous le patronage de Gainsbourg et Bashung, en moins sarcastique et cérébral. «Je recherchais une vérité, une transparence impossible à atteindre avec mes précédents projets en anglais, explique l’intéressé d’une voix presque inaudible. Assumer ce qu’on dit, … suite

Indiepoprock.fr, 06.06.2016

Gainsbourg, Miossec, de telles références font souvent craindre, à juste titre, les écueils classiques de la dite « nouvelle scène ». Et pourtant, il paraît bien compliqué de ne pas au moins évoquer le grand Serge à l’écoute de Régis… Régis s’appuie sur un environnement musical à tendance cold wave. Navigant sur un non-rythme savamment orchestré, les ambiances sont froides et distantes. … suite

Youngswiss.ch, 30.05.2016

YS: Vu la maîtrise qui traverse cet album, j’imagine que ce projet n’est pas ton premier méfait musical, dans quelle type de scène as-tu trainé avant ça? R: Principalement la scène rock et punk même si j’ai collaboré dans la scène électro en qualité de MC. Je suis d’ailleurs sur le point de sortir en format cassette un vieux projet … suite

La Gruyère, 12.05.2016

Certains y entendront évidemment Gainsbourg (pour le groove très eighties), mais aussi Lavilliers (pour le chanté/récité et la voix de crooner) et pourquoi pas le fantôme de Daniel Darc (pour la sublime noirceur). Dernier-né de l’écurie Cheptel Records, Régis vient de sortir son premier album intitulé Régis. Dix titres d’étranges chansons dans un français ciselé au cutter, murmuré par un … suite

L’Illustré, 18.04.2016

Régis cache derrière des lunettes noires l’émotion de sa toute première interview. Sinon, le chanteur Genevois, dandy tendance Alan Vega, un brin crooner plus fringant que le père Dutronc, nous la chante plutôt cool sur un premier disque dont il a écrit en français les dix chansons. «Je parle de mes chagrins d’amour, je parle d’errance et des choses qui … suite

La Tribune de Genève, 16.04.2016

«La noire chanson que voici, bâtard de Darc et Daho, remue de sombres pensées nocturnes, des sentiments adipeux, portés par la voix grave et feutrée d’un petit gars du bout du lac frais sorti de l’œuf. On admire le beau timbre de baryton et la verve littéraire, Pas l’esprit clair, Mauvaise étoile, Les fleurs de rue. On apprécie les guitares charnues en guise … suite